Comptes et appareils connectés en contexte de violence conjugale

Boîte à outils

Comptes en ligne et localisation en contexte de violence conjugale

Cette boîte à outils rassemble les outils créés dans le cadre du projet Comptes et appareils connectés en contexte de violence conjugale : mieux comprendre les technologies pour prévenir les risques reliés à la localisation et à l'utilisation des comptes en ligne.

Grâce au financement du Secrétariat à la condition féminine, le CDÉACF a pu créer du contenu de sensibilisation diversifié sur le thème des enjeux de confidentialité des comptes partagés et comptes en ligne en contexte de violence conjugale. Vous pourrez accéder ci-dessous à des capsules d’animation, affiches, brochures, fiches thématiques et jeux interactifs. Une liste de ressources en ligne additionnelles est aussi disponible.

Nous avons également développé un atelier de sensibilisation à destination des organismes pouvant assister des femmes victimes de violence conjugale, notamment : les centres de femmes, les maisons d’hébergements ou encore les centres d’aide. Cet atelier peut être donné en ligne à tous les organismes qui en font la demande. Plus d’informations sur cet atelier dans la section Formations

Nous tenons également à remercier nos partenaires listés dans la section Remerciements.

Introduction

En contexte de violence conjugale, utiliser un appareil mobile ou se connecter à un compte de réseau social peut permettre aux femmes d'accéder à des ressources d’aide et à un réseau de soutien. De plus, les appareils connectés représentent souvent le moyen de contact avec la famille et les ami-e-s. C’est aussi un moyen pour elles d’entreprendre ou de poursuivre des démarches reliées à l’emploi afin d’accéder à plus d’autonomie. Or, ces mêmes appareils et comptes connectés peuvent aussi constituer une porte d’entrée pour des menaces et maintenir les femmes dans un cycle de violence.

L’arrimage des enjeux reliés à la localisation et aux technologies connectées doit donc faire l’objet d’un traitement très spécifique lorsqu’ils sont rencontrés en contexte de violence conjugale.

Depuis 2017, le CDÉACF offre des formations sur la sécurité des appareils connectés et la confidentialité des données personnelles aux intervenantes de maisons d’hébergement pour femmes et enfants victimes de violence conjugale. Ces formations reçoivent un bon accueil et les retours sont positifs. Cependant elles ont fait émerger un besoin plus général. D’une part, le CDÉACF a pris conscience qu’un grand nombre d’intervenantes souhaitaient avoir accès à de l’information vulgarisée à propos des risques inhérents aux comptes et appareils connectés ;  d’autre part, il est apparu que de nombreuses travailleuses d’autres organismes d’aide aux femmes victimes de violence conjugale gagneraient à être sensibilisées sur ces enjeux. Il est donc apparu essentiel de rejoindre un public plus large et donc de permettre à un éventail plus important de travailleuses d’informer et de sensibiliser les femmes qu’elles accompagnent.

Enfin, le domaine de la cybersécurité est vaste. Nous avons choisi, dans le cadre de ce projet, de nous concentrer sur quelques thématiques de plus en plus présentes et impactantes à l’heure actuelle.

La localisation

Les enjeux reliés à la géolocalisation sont de plus en plus connus grâce à une large sensibilisation. Cependant, il reste encore de l’information à généraliser sur le thème plus large de la localisation. En effet, les termes localisation et géolocalisation sont parfois encore utilisés de manière interchangeable. Or, il est important de différencier les 2 notions afin d’éviter d’installer un faux sentiment de sécurité. De plus, avoir une connaissance plus large des méthodes courantes de localisation permet d’avoir une approche informée et de faire des choix éclairés selon ses besoins.

Les comptes partagés

Lorsque plusieurs personnes partagent un compte en ligne, elles partagent un ensemble d’informations dont certaines dont elles ne sont pas forcément informées. Cela vaut pour des comptes d’accès à des sites institutionnels, mais aussi à des sites récréatifs. Savoir quelles informations sont transmises avec l’accès aux comptes en ligne permet d’avoir une meilleure connaissance et éventuellement un meilleur contrôle des risques potentiels.

Les appareils connectés

Ordinateurs, téléphones intelligents, tablettes côtoient désormais les jouets connectés et les appareils connectés pour la maison (domotique). L’Internet des objets (ou IoT pour « Internet of Things » en anglais) prend une place croissante dans les foyers québécois, hors, des enjeux de sécurité et de confidentialité existent avec ces appareils. Par exemple, le fait que ces appareils sont équipés pour partager de l’information sur votre utilisation en se connectant à Internet par le biais d’une application ou d'un compte accessible en ligne. Dans le même ordre d’idée que pour les comptes partagés, toute personne ayant accès à l’appareil connecté ou au compte qui y est relié peut donc consulter et utiliser les données d’utilisation qui y sont sauvegardées. Il est donc d’autant plus important de sensibiliser à ces enjeux potentiels afin d’outiller les ressources d’aide en contexte de violence conjugale.

Pour faciliter la diffusion de cette information de sensibilisation, nous avons choisi de présenter les outils sous différentes formes. Vous pouvez ainsi choisir celles qui sont pertinentes pour vos milieux d’intervention.


Si vous êtes un centre de femmes, un CIUSS, un CLSC, ou un autre type de ressource d’aide accueillant du public et que vous souhaitez obtenir les fichiers vidéos pour les diffuser dans votre organisme, contactez-nous pour recevoir un lien de téléchargement sécurisé.

Capsules et activités interactives

Retrouvez ici 3 courtes capsules d’animation qui présentent en moins de 3 minutes des méthodes de localisation et les enjeux reliés au partage de comptes en ligne.
Vous avez également accès à 2 activités interactives de type jeu en ligne. L’une aborde les appareils qui peuvent se connecter à internet et partager de l’information, tandis que l’autre vous présente de manière synthétique 5 protocoles de connexion couramment utilisés par nos appareils. À noter que les activités se trouvent sur un site secondaire hébergé par le CDÉACF, mais les pages contiennent un lien de retour vers le site principal.

Fiches

Voici 5 fiches synthétiques de 2 pages chacune. Ces fiches rassemblent dans un format facilement téléchargeable les informations-clés contenues dans les capsules d’animation et les jeux interactifs. En cliquant sur le nom de chaque fiche, vous arriverez sur la page de téléchargement au format PDF.

Affiche et brochures

Vous êtes une ressource d’aide dans le domaine de la violence conjugale, un groupe de femmes, un groupe qui accueil des publics qui pourraient être outillés sur ces enjeux ? Voici des affiches (format 11 par 17 pouces) et des brochures téléchargeables. Comme pour les fiches, en cliquant sur le nom de l’affiche ou de la brochure, vous arriverez sur la page de téléchargement au format PDF.

Ressource en ligne

En plus des outils créés dans le cadre de ce projet, nous vous proposons une liste de 15 ressources additionnelles disponibles en ligne. Certaines proposent des guides, d’autres des conseils ou encore des informations pour mieux comprendre les enjeux reliés à la sécurité et la confidentialité numériques en contexte de violence conjugale.

Ressource en ligne

BCSTH’s Technology Safety Project [ENG]

La BC Society of Transition Houses (Organisation des maisons de transitions de la Colombie britannique) est une organisation de coordination provinciale qui met en place différents services visant à répondre à la violence envers les femmes, les enfants et les jeunes. Leur site propose une boîte à outils composée d'une série de documents spécifiques conçus pour aider les victimes de violence à réagir et à améliorer leurs stratégies face à l'usage de technologies.

Parmi les kits disponibles, on retrouve également des fiches d'information conçues pour aider les travailleurs·euses de première ligne en matière de lutte contre la violence, notamment par des conseils en termes de recours légaux possibles face au cyberharcèlement et à la distribution d'images non consensuelles.

Note : les ressources sont uniquement disponibles en anglais.

Date de mise à jour : 2019

Coalition contre les stalkerware

Disponible en 6 langues, dont le français, ce site est le travail d'une coalition de différents partenaires qui se sont réuni·es pour lutter contre les stalkerware également appelés logiciels espions de harcèlement. La page d'accueil s'ouvre sur une vidéo qui permet d'illustrer ce qu'est un stalkerware et comment il peut être utilisé dans le contexte de violence conjugale. Le site propose également des kits de sécurité ainsi que des contacts-ressources listés selon différents contextes nationaux. Enfin il est possible de se renseigner sur les lois actuelles qui existent sur le sujet et sur l'actualité de la lutte.

Date de mise à jour : 25 mai 2020

Cyberviolences dans les relations intimes

Cette ressource disponible sur le site de l’Institut national de santé publique est le résultat d'une synthèse de connaissances sur les cyberviolences dans les relations intimes. Y sont offerts des définitions et faits saillants sur la cyberviolence : ses différentes formes, son ampleur en termes de statistiques, les multiples facteurs de vulnérabilité, ainsi que les mythes qui l'entourent. En complément, à la fin du document, se trouve une bibliographie de références détaillée permettant de faire des lectures complémentaires sur le sujet.

Date de mise à jour : en continu

Des femmes victimes de violence conjugale traquées par des moyens technologiques

Cet article rédigé par Guillaume Dumont revient sur les cas de plus en plus nombreux de victimes de violences conjugales qui se voient traquées par leur ex-conjoint via l'usage de technologies de surveillance. On y lit les témoignages de plusieurs intervenantes en maisons d'hébergement, mais aussi celui d'Anne-Sophie Letellier, doctorante spécialisée dans les enjeux de sécurité numérique. Elles donnent des exemples de femmes victimes d'application espions téléchargées à leur insu sur leur téléphone, parlent de l'usage de la localisation via les réseaux sociaux ou mentionnent le problème des informations partagées par les comptes communs. L'article souligne ainsi la difficulté grandissante des maisons d'hébergement à protéger leurs résidantes face à ces nouvelles menaces. L'article se conclut par "5 trucs" pour lutter contre la surveillance à distance. Un lien vers un article complémentaire est également disponible sur la page.

Date de mise à jour : 24 mars 2019

Enfants sous écoute - La protection de la vie privée dans l’environnement des jouets intelligents

Réalisé par Option Consommateur, ce rapport de recherche porte sur les jouets intelligents dont la commercialisation débute sur le marché canadien. Ce document de 84 pages présente les résultats d'une enquête menée sur trois axes d'analyse :

  • les informations qui sont données au consommateur
  • la protection de la vie privée des enfants
  • le traitement des données recueillies par ces jouets.

Pour mener à bien leurs travaux, Option Consommateurs s'est penché précisément sur 10 jouets intelligents (même s'ils identifient plus de 300 actuellement disponibles sur le marché), ils ont observé des enfants à qui les jouets ont été confiés et réalisé des entretiens avec les parents. Une étude de marché a également été menée ainsi qu'une analyse des politiques de confidentialité et l'équipe s'est entretenue avec différents experts du milieu juridique, de cybersécurité et des spécialistes du domaine du jouet.

En conclusion, Option consommateurs relève des failles de sécurité que ce soit en termes de captation de données, mais également un risque possible de piratage. Le rapport émet en conséquence des recommandations s’inspirant des normes européennes avec un accent sur une meilleure information des consommateurs ainsi qu'une attention portée à la prévention avant la mise sur le marché de ces jouets.

Date de mise à jour : mars 2018

Guide cadeau Pensez cybersécurité

Le guide cadeau Pensez cybersécurité est destiné à la fois aux acheteurs et acheteuses de dispositifs intelligents mais aussi aux personnes ayant reçu ce type de cadeau. Il offre des conseils sur quels types d'appareils choisir, ainsi que les caractéristiques à vérifier avant leur usage selon trois catégories : divertissement, appareils personnels et objets de maison. En fonction de chaque type d'appareil, ce guide liste les risques possibles dans leur usage quotidien ainsi que des conseils pratiques pour assurer au maximum votre sécurité. Le guide apparait sous forme d'affiche qu'il est possible de télécharger en PDF et d'imprimer.

Date de mise à jour : 20 novembre 2020

Issue 4: Technology-related Violence Against Women

Publiée par Le Réseau d'Apprentissage du Centre de recherche et d'éducation sur la violence envers les femmes et les enfants (CREVAWC), cette édition de leur bulletin d'information est consacrée à la technologie en lien avec la violence envers les femmes. Dans ce numéro, on retrouve des informations clés avec statistiques à l'appui sur le sujet : définitions, types de technologies utilisées, spécificités de ces crimes. On y montre également de quelle manière la technologie peut être utilisée pour venir en aide aux femmes ayant vécu des expériences de violence, et comment elle peut permettre de prévenir cette violence. Des liens vers des informations ou des ressources supplémentaires sont disponibles tout au long du document.

Note : Cette ressource, ainsi que tous les liens qu'elle contient, sont uniquement disponibles en anglais.

Date de mise à jour : Avril 2013

Je protège ma vie privée en ligne

Le numérique fait partie de notre quotidien et facilite nos activités et communications. Ce guide en ligne apporte des conseils simples et à portée de main pour utiliser les outils numériques, surfer sur internet et communiquer sur des réseaux sociaux en toute sécurité. Ce site a été réalisé par le Centre Hubertine Auclert à partir des travaux du guide Chayn.

Date de mise à jour : décembre 2018

Jouets connectés : une menace à votre sécurité

L'article, qui est également accompagné d’un reportage audio, débute sur le cas de la poupée Cayla : un jouet dont les autorités allemandes ont demandé la destruction car elle représentait des risques élevés pour les consommateurs. La ressource offre ensuite un entretien avec Geneviève Lajeunesse, directrice par intérim de Crypto.Québec. Cette dernière explique les risques que représentent les jouets intelligents en termes de collectes de données et de sécurité des réseaux WiFi d'un domicile privé. Elle conclut par des recommandations aux consommateurs pour faire leur choix parmi ces jouets tout en soulignant que la meilleure option reste d'en éviter l'achat.

Date de mise à jour : 5 juin 2018

La trousse de premiers soins numériques

Née d'un projet collaboratif, la trousse des premiers soins numérique est une ressource gratuite pour aider les utilisatrices et utilisateurs à trouver de l'aide dans les types les plus courants d'urgences numériques. Elle permet d'effectuer un diagnostic des problèmes rencontrés puis d'être dirigé.e vers des soutiens adaptés. La trousse permet également de mieux s'informer sur les technologies grâce à du contenu vulgarisé. Enfin, un onglet spécifique est dédié aux risques de cyberharcèlement et offre des ressources pour les personnes en danger et/ou victimes de ce type de violence.
Note : la trousse est un projet libre (open-source) qui accueille des contributions extérieures aux seules partenaires en collaboration. Il s'agit également d'une ressource multilingue.

Date de mise à jour : novembre 2019

La violence conjugale à l'ère des réseaux sociaux

L'article a été rédigé par Katy Desrosiers et aborde l'usage des réseaux sociaux dans la perpétration de la violence conjugale. Y sont présentés les propos de Lucie Hénault directrice de la maison La Source qui est un établissement venant en aide aux femmes victimes de violences ou en difficulté. L'article aborde notamment la hausse des tentatives d'homicide, puis présente les différentes initiatives qui ont eu lieu durant la campagne des 12 jours d’action contre les violences faites aux femmes réalisée en 2019.

Date de mise à jour : 28 novembre 2019

Méfiez-vous des jouets connectés pour enfants

Il s'agit d'un article  accompagné d'un reportage audio, réalisés par Nançy Caouette. Y sont présentés les résultats d'une enquête réalisée par Options Consommateurs concluant que les joués connectés peuvent représenter une atteinte à la vie privée des enfants. Outre d'informer sur le type de risque encouru, l'article se conclut sur des exemples concrets de cas jugés inquiétants où des jouets connectés ont pu être piratés.  En supplément, d'autres liens redirigent sur des articles complémentaires en bas de page.

Date de mise à jour : 28 novembre 2018

Phrases de passe, mots de passe et NIP

Le site pensezcybersecurite.gc.ca développé par le Gouvernement du Canada propose des conseils sur la création et la gestion de ses phrases de passe ou mots de passe. Outre d'expliquer l'importance de protéger ses informations personnelles, le site donne les définitions des termes « maliciels » et « hameçonnage ». Il rappelle également des astuces simples concernant la protection de ses données. Certains de ces conseils sont notamment accompagnés de liens tutoriels vidéo, tandis que d'autres sont associés à des fiches complémentaires de définitions et d'apprentissage. À la fin de la page internet, la rubrique Nouvelles et Ressources permet d'avoir accès à d'autres entrées consacrées au sujet de la cybersécurité réalisées par le Gouvernement du Canada.

Date de mise à jour : 20 mars 2020

The Safety Net Project toolkit [ENG]

Le projet Safety Net développe des ressources et des informations sur l'utilisation de la technologie pour les intervenant·es et les survivant·es de violence domestique, d’agressions sexuelles, de harcèlement et de la traite des personnes. À cette adresse se trouvent notamment différentes boites à outils : des conseils juridiques, comment utiliser des applications en ligne de manière sécuritaire ou encore une boite à outils traitant de la confidentialité de ses informations en ligne.

Note : des ressources spécifiques autour de la COVID-19 sont disponibles sur ce site. Toutes les ressources sont uniquement disponibles en anglais.

Date de mise à jour : Mise à jour en continu

Why It’s Hard to Protect Domestic-Violence Survivors Online [Eng]

Cet article s'intéresse plus particulièrement aux ordonnances restrictives et leurs limites face au développement des communications numériques. Bien que les injonctions aient évolué pour inclure les contacts via les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou encore Instagram, cet article démontre l'existence d'angles morts dans la protection des survivantes. Interdire les contacts directs n'est donc plus suffisant lorsque des applications permettent de maintenir une certaine surveillance des faits et gestes d'autrui ou encore lorsque les algorithmes automatisent le maintien des contacts dans un cercle de connaissances communes. 

L'article propose ainsi des exemples spécifiques du danger que représentent les applications, ainsi que des témoignages d'accompagnatrices et accompagnateurs de survivant.e.s.

À noter : cet article est en anglais sur le site de l'Atlantic où seuls 5 articles par mois sont accessibles gratuitement.

Date de mise à jour : 11 juillet 2018

Remerciements

Le CDÉACF tient à remercier tous les partenaires grâce à qui ce projet a été rendu possible. Votre aide nous a été précieuse, tant pour votre participation aux rencontres de comité que pour le suivi des ateliers pilotes, ou encore grâce au partage de votre expertise à travers ces 2 ans de projet. Dans l’ordre alphabétique :

  • Alliance des maisons de 2ème étape
  • CLSC Hochelaga-Maisonneuve (CIUSSS de l’Est de Montréal)
  • Crypto.Québec
  • Fédération des maisons d'hébergement pour femmes
  • KamoWeb
  • L'R des centres de femmes
  • Regroupement des maisons pour femmes et enfants victimes de violence conjugale (RMFVVC)
  • Service d'Entraide Passerelle
  • SOS Violence conjugale.