Alphabétisation et l'autonomisation des femmes : regard sur Alpha La Gigogne

Alphabétisation et l'autonomisation des femmes : regard sur Alpha La Gigogne

Correspondant-e: 

Sharon Hackett, CDÉACF

Cette année, la Journée  internationale de l'alphabétisation a pour thème l'autonomisation (l'empowerment) des femmes. Au Cap-Vert, en Allemagne, au Népal, en Égypte, en Colombie, des initiatives d'alphabétisation impliquant des femmes ont été couronnées cette année de prestigieux prix  de l'UNESCO : vous pourrez voir leurs histoires en consultant notre dossier spécial.

Les prix sont toujours une belle occasion de découvrir ce que font des organismes dans notre domaine, mais plus près de nous, des organismes travaillent avec beaucoup de courage et de dévouement à ce même objectif : l'alphabétisation et l'autonomisation des femmes.  À l'occasion de la Journée internationale de l'alphabétisation, j'ai donc rejoint un organisme québécois très dynamique qui offre des services d'alphabétisation spécifiquement aux femmes : Alpha La Gigogne.

C'est en 1984 que La Gigogne, une maison pour femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants, a saisi l'occasion d'ajouter à ses services un volet d'alphabétisation pour les femmes. Les maisons d'hébergement offrent des services pour répondre aux besoins des femmes et des enfants victimes de violence conjugale qui, ultimement, visent une reprise de pouvoir sur leur vie.  Alpha La Gigogne ajoute un volet éducatif : cet organisme offre des services d'alphabétisation et d'initiation à l'informatique aux femmes et, à titre préventif, des ateliers d’éveil à la lecture aux parents et à leurs tout-petits dans la MRC de Matane. Toutes les femmes peuvent utiliser les services d'initiation à l'informatique et les femmes peu alphabétisées peuvent y développer leurs habiletés de base en français et en calcul.

L'alphabétisation s'inscrit dans la continuité de la démarche de la Gigogne, visant elle aussi l'autonomisation des personnes. Alpha la Gigogne utilise une approche en alphabétisation populaire auprès de ces femmes et de toutes les femmes peu alphabétisées de son territoire. Comme tous les organismes en alphabétisation populaire, Alpha La Gigogne reconnaît qu'une personne peu alphabétisée vit la précarité à plusieurs niveaux : face au travail, santé plus fragile, exclusion sociale, etc.  Que ce soit par le développement des habiletés en français, en calcul ou simplement à l'ordinateur, les services d'alphabétisation offrent une passerelle pour que les femmes puissent réviser leurs connaissances et prendre le contrôle de leur vie. Les apprentissages sont ancrés dans des sujets d'intérêt et intègrent souvent des notions fonctionnelles. La fiche d'Alpha La Gigogne sur le site du RGPAQ donne un aperçu des pratiques d'apprentissage de l'organisme : à l'alphabétisation comme telle s'ajoute des projets d'éveil à l'écrit pour les enfants et, pour les femmes, la participation à des événements importants au courant de l'année tels la commémoration du 6 décembre (Polytechnique), la célébration de la Journée internationale des femmes le 8 mars et prochainement la marche mondiale des femmes.

Les femmes travaillent aussi beaucoup sur la connaissance de soi et l'estime de soi. Comme le dit Suzanne Legaré, coordonnatrice de l'organisme, l'alphabétisation est pour ces femmes un outil. «Elles ont à se faire une nouvelle identité à se repositionner, non pas par rapport au conjoint, pas par rapport à la famille, mais par rapport à leurs propres besoins et leurs aspirations» Lorsqu'elles viennent en atelier d'alpha, elles se sentent valorisées par la progression de leurs apprentissages et les mots d’encouragement de leur groupe : elles améliorent leurs compétences et leur savoir-faire dans ce lieu qui est souvent un tremplin vers d'autres accomplissements. Quelles que soient les suites de leur passage chez Alpha La Gigogne – des formations plus avancés, un nouvel emploi ou simplement une meilleure intégration citoyenne dans leur communauté – elles partent avec beaucoup de fierté. «C'est toujours agréable de les voir quitter avec un projet» conclut Mme Legaré.




Pour en savoir plus sur le travail d'Alpha La Gigogne, voir sa fiche sur le site du RGPAQ
Pour en savoir plus sur l'alphabétisation populaire
Pour en savoir plus sur les maisons pour femmes victimes de violence conjugale