Publication de Chroniques d’Éva Circé-Côté Lumière sur la société québécoise, 1900-1942

Publication de Chroniques d’Éva Circé-Côté Lumière sur la société québécoise, 1900-1942

Correspondant-e: 

Elise, CDÉACF

Source: 

Les Éditions du remue-ménage


Textes choisis et présentés par Andrée Lévesque

Libre-penseuse, iconoclaste, féministe, Éva Circé-Côté a été une critique intarissable des quatre premières décennies du XXe siècle, et a publié plus de 1800 chroniques tout en travaillant à la Bibliothèque de la ville de Montréal. Cette sélection d’une soixantaine de ses textes vient à la fois dessiner le portrait d’une femme de lettres et ressusciter son époque : Éva Circé-Côté y défend la raison, la modernité, la séparation de l’Église et de l’État, comme elle dénonce la corruption et le militarisme. Celle qui s’est dissimulée sous de nombreux pseudonymes se fait tour à tour critique littéraire et sociale, conteuse ou pédagogue, pour lancer des appels à la justice et à la compassion. Avec la biographie Éva Circé-Côté, libre-penseuse, publiée en 2010 (Prix Clio Québec de la Société historique du Canada), Andrée Lévesque a rendu à cette femme d’exception la place qui lui revient. La publication de ces Chroniques lui redonne enfin une voix.

«Ah ! je voudrais pouvoir leur crier à toutes ces femmes que le vice guette, comme le lion rugissant de Pierre. Lisez ! Lisez pour nourrir votre âme, lisez pour vous instruire, pour vous mettre en garde contre les plus éduqués qui abuseront de leur supériorité pour vous faire tomber dans des pièges que vous ne soupçonneriez point.» - Éva Circé-Côté, extrait

Spécialiste de l’histoire des femmes et de l’histoire du mouvement ouvrier au Québec, Andrée Lévesque a été professeure titulaire à l’Université McGill. Elle a fait paraître plusieurs ouvrages, dont la biographie Éva Circé-Côté, libre-penseuse, 1871-1949 (2010), Scènes de la vie en rouge : l’époque de Jeanne Corbin, 1906-1944 (1999) et dirigé le collectif Madeleine Parent, militante (2003), tous à l’enseigne des Éditions du remue-ménage.