icon bulletin icon Nous joindre icon Youtube

Harmonisation des services de francisation des personnes immigrantes

Montréal, le 22 février 2012 – La ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles, Mme Kathleen Weil, et la vice-première ministre et ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Line Beauchamp, annoncent aujourd’hui les résultats de leurs efforts communs en vue de donner aux personnes immigrantes les moyens de progresser de façon optimale dans leur apprentissage du français. En effet, la mise en place d’un référentiel commun propre au Québec permettra d’offrir à cette clientèle des contenus de cours équivalents quel que soit le lieu de formation.

Ce référentiel comporte deux instruments :

  • l’Échelle québécoise des niveaux de compétence en français des personnes immigrantes adultes, qui permet d’établir le niveau de compétence en français des personnes immigrantes à partir de comportements observables;
  • le Programme-cadre de français pour les personnes immigrantes adultes au Québec, qui permet d’harmoniser le contenu des cours de français et les différents niveaux d’apprentissage qui seront offerts aux personnes immigrantes.

« Nous mettons en place de nouveaux outils, bénéfiques tant pour les nouveaux arrivants que pour la société québécoise. Ce référentiel commun permettra d’uniformiser la formation partout au Québec, ce qui simplifiera et accélérera l’intégration des personnes immigrantes à la vie sociale et au marché du travail québécois. Comme gouvernement, nous nous donnons les moyens de franciser mieux les nouveaux arrivants et, ainsi, d’assurer la vitalité de la langue française au Québec », a déclaré la ministre Kathleen Weil.

« Nos ministères ont travaillé de concert pour harmoniser les services de francisation afin de soutenir l’intégration des personnes immigrantes à la société québécoise et de faciliter l’acquisition de compétences favorisant leur qualification professionnelle. Nous avons révisé en profondeur les programmes de francisation en vigueur en tenant compte des nouvelles réalités sociales et économiques. De plus, nous avons mis en place un cadre de référence commun qui permettra aux personnes immigrantes de voir leurs acquis de formation reconnus par tous les établissements d’enseignement et le marché du travail », a ajouté la ministre Line Beauchamp.

Une approche unifiée en matière de francisation
Cette initiative découle de la volonté du gouvernement d’harmoniser les services de francisation. Les personnes immigrantes recevront une formation équivalente, qu’elles suivent des cours offerts par des organismes communautaires ou des établissements d’enseignement partenaires du ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles ou encore dans les commissions scolaires qui relèvent du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Leurs connaissances linguistiques seront aussi évaluées de la même façon partout au Québec.

Franciser plus, intégrer mieux
L’Échelle québécoise des niveaux de compétence en français des personnes immigrantes adultes fournit aux évaluatrices et évaluateurs une référence commune pour évaluer le français oral et écrit. Elle a aussi été conçue de façon à faciliter les correspondances avec les systèmes d’évaluation européen et canadien, ce qui aura un effet bénéfique sur la mobilité professionnelle.

Le Programme-cadre de français pour les personnes immigrantes adultes au Québec est appelé à devenir l’outil de référence au Québec pour les concepteurs de matériel didactique qui pourront harmoniser le contenu des cours de français répartis en différents niveaux. Les cours devront inclure de l’information sur les valeurs communes de la société québécoise et des repères sociaux et culturels afin de soutenir l’intégration des personnes immigrantes et faire la promotion du rapprochement interculturel entre les Québécoises et Québécois de toutes origines.

Pour en savoir plus à ce sujet ou pour consulter l’Échelle et le Programme-cadre, consultez le site http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/langue-francaise.