Glossaire de l'éducation et formation des adultes

A (21) | B (1) | C (16) | D (8) | É (12) | F (21) | G (1) | H (1) | I (5) | J (1) | L (1) | M (5) | O (4) | P (8) | Q (1) | R (3) | S (5) | T (2)

Accompagnement

Action de fournir un suivi et un soutien à une personne ou un groupe tout au long d’une démarche de formation, en assurant une présence continue et en se préoccupant de la globalité de la personne ou des membres du groupe.

Glossaire québécois de l'éducation des adultes et de la formation continue
Notice bibliographique:

Accueil

Action de recevoir un individu ou un groupe au moment où il contacte un organisme offrant des services, de l’aider dans l’expression de ses besoins et de ses ambitions, d’évaluer avec lui la possibilité et la pertinence d’entreprendre un processus d’orientation, d’insertion, de reconnaissance des acquis ou de formation, d’identifier avec lui les choix qu’il aura à faire et finalement, de convenir de la démarche la plus adéquate.

Glossaire québécois de l'éducation des adultes et de la formation continue
Notice bibliographique:

Acquis

Connaissances, attitudes, habiletés, compétences et capacités qui ont été développées ou apprises par une personne. Avec la notion d’acquis,on met l’accent sur ce qui résulte d’un apprentissage plutôt que sur l’activité d’apprentissage elle-même. En outre, l’acquis peut résulter d’un apprentissage sans qu’il y ait eu nécessairement une activité systématique et intentionnelle d’apprentissage. (Landry, 1987; CSE, 2000; Dubé, 2004)

Glossaire québécois de l'éducation des adultes et de la formation continue
Notice bibliographique:

Acquis expérientiel

Acquis résultant d’un mode d’apprentissage dans lequel le contact direct — l’expérience concrète — avec l’objet d’apprentissage joue un rôle important. Utilisé dans le domaine de la reconnaissance des acquis et des compétences, « expérientiel » qualifie le plus souvent des apprentissages qui se sont déroulés au cours d’expériences de travailet de vie, et généralement sans que ces apprentissages aient été planifiéset recherchés en eux-mêmes, les expériences vécues ayant alors d’autres finalités. (Landry, 1987; CSE, 2000; Dubé, 2004)

Glossaire québécois de l'éducation des adultes et de la formation continue
Notice bibliographique:

Acquis extrascolaire

Acquis résultant d’un apprentissage développé en dehors du cadre scolaire soit, entre autres, en milieu de travail ou en milieu sociocommunautaire. (Landry, 1987; CSE, 2000; Dubé, 2004)

Glossaire québécois de l'éducation des adultes et de la formation continue
Notice bibliographique:

Acquis scolaire

Acquis résultant d’un apprentissage réalisé sous laresponsabilité d’un établissement reconnu.

Glossaire québécois de l'éducation des adultes et de la formation continue
Notice bibliographique:

Activité d'apprentissage

Mise en situation ayant pour objet d'atteindre un objectif d'acquisition d'une connaissance ou d'une habileté ou d'adoption d'une attitude.

Notice bibliographique:

Adulte

<p>Personne qui n’est plus assujettie à l’obligation de fréquentation scolaire,c’est-à-dire qui a atteint 16 ans au cours de la dernière année scolaire ou qui a obtenu un diplôme décerné par le ministre, selon la première éventualité. (Loi sur l’instruction publique, articles 2 et 14)</p><p>L’âge minimal d’admission à la formation générale des adultes (secondaire) est de 16 ans. (Loi sur l’instruction publique, articles 2 et 14)Le Régime pédagogique de l’enseignement secondaire (article 51) et leRégime pédagogique de la formation professionnelle (article 12) fixentl’âge d’admissibilité à un programme de formation professionnelle à16 ans (au 30 septembre de l’année scolaire en cours) pour la personnequi satisfait aux conditions d’admission du programme établies par leministre et à 18 ans pour la personne qui possède les préalables fonctionnels prescrits pour l’admission à ce programme par le ministre.</p><p>La Loi sur les collèges d’enseignement général et professionnel ne définit pas l’adulte. Le régime pédagogique du collégial n’utilise ni le mot« adulte », ni une référence à l’âge pour définir ses conditions d’admission, mais impose quand même des restrictions : la personne doit avoir interrompu ses études durant deux sessions consécutives ou durant une année scolaire; ou doit avoir complété une année postsecondaire.Dans le réseau de l’Université du Québec, comme dans la majorité desétablissements universitaires du Québec, est considérée comme « adulte »la personne ayant atteint l’âge de 21 ans.</p><p>Au Québec, l’âge de la majorité légale est fixé à 18 ans. Mais le mineurde 14 ans ou plus est réputé majeur pour les actes relatifs à son emploiou à l’exercice de son art ou de sa profession. (Code civil du Québec, articles 153 et 156)</p>

Glossaire québécois de l'éducation des adultes et de la formation continue
Notice bibliographique:

Aide

Soutien accordé à une personne ou à un groupe en vue de lui faciliter la réalisation de ses tâches ou de satisfaire ses besoins et de favoriser sa réussite.

Glossaire québécois de l'éducation des adultes et de la formation continue
Notice bibliographique:

Alphabétisation

Processus éducatif qui s’adresse aux adultes et qui a pour objet l’acquisition des compétences nécessaires à assurer leur fonctionnement autonome et leur insertion sociale.

Glossaire québécois de l'éducation des adultes et de la formation continue
Notice bibliographique:

Alternance travail-études

À la fois stratégie pédagogique et mode d’organisation de la formation qui combinent, de façon structurée, des périodes de formation en établissement scolaire et des périodes d’apprentissage, d’acquisition ou de consolidation de compétences en entreprise (en formation professionnelle)ou des périodes de travail en entreprise (en formation technique), le touten lien avec un programme d’études.

Glossaire québécois de l'éducation des adultes et de la formation continue
Notice bibliographique:

Andragogie

Branche des sciences de l'éducation qui étudie les aspects théoriques et pratiques de l'enseignement et de la formation adaptés aux adultes dans différents milieux : scolaire, communautaire, en entreprise, etc.

Notice bibliographique:

Apprentissage

Processus d’acquisition de connaissances, de compétences, d’attitudeset de modes de comportement. (OCDE, 1997 dans Dubé, 2004)

Glossaire québécois de l'éducation des adultes et de la formation continue
Notice bibliographique:

Apprentissage formel

<p>Apprentissage qui intervient dans un cadre organisé et structuré, et clairement identifié comme activité d’apprentissage.</p><p>À titre d’exemples, on peut citer l’enseignement formel – primaire, secon-daire et supérieur – ou la formation professionnelle, notamment la forma tion en entreprise. Par nature, cet apprentissage conduit à une certification par une autorité désignée. (OCDE, 2003 dans Dubé, 2004; CEDEFOP, 2001dans Dubé, 2004)</p>

Glossaire québécois de l'éducation des adultes et de la formation continue
Notice bibliographique:

Apprentissage informel

Apprentissage découlant de circonstances fortuites ou liées aux activités de la vie quotidienne (travail, vie familiale, loisirs, etc.). Il est parfois appelé apprentissage par l’expérience ou apprentissageexpérientiel. C’est un apprentissage indépendant, sans structure formellepour le permettre. Typiquement, les autodidactes qui se forment grâce auxtechnologies de l’information et de la communication (TIC), à la télévisionou à la radio, par exemple, relèvent de l’apprentissage informel lorsque leur démarche ne s’inscrit pas dans le cadre d’un cours ou d’un programme organisé. (OCDE, 2003 dans Dubé, 2004; CEDEFOP, 2001 dans Dubé, 2004)

Glossaire québécois de l'éducation des adultes et de la formation continue
Notice bibliographique:

Apprentissage non formel

Apprentissage intégré dans des activités planifiées, non explicitement considérées comme activités d’apprentissage, mais comprenant une part importante d’apprentissage. Cela signifiequ’il n’y a pas de qualification ni de certification acquise en bout de course.Cet apprentissage peut survenir sur le lieu de travail ou en dehors. Il complète et parfois se superpose à un apprentissage plus formel. (OCDE,2003 dans Dubé, 2004; CEDEFOP, 2001 dans Dubé, 2004)

Glossaire québécois de l'éducation des adultes et de la formation continue
Notice bibliographique:

Apprentissage tout au long de la vie

Processus d’acquisition cumulativeformelle ou informelle de connaissances et de savoir-faire à tout moment de la vie, dans le but d’améliorer ses qualifications et ses compétences,dans une perspective personnelle, civique, sociale ou professionnelle.

Glossaire québécois de l'éducation des adultes et de la formation continue
Notice bibliographique:

Apprentissage virtuel (e-learning)

Expression utilisée pour ésigner tout mode de formation ayant recours à un support électronique. (Manufacturiers et exportateurs du Québec, 2003)

Glossaire québécois de l'éducation des adultes et de la formation continue
Notice bibliographique:

Approche auriculaire

Démarche globale d'élaboration de programmes consistant à définir les objectifs, les éléments d'apprentissage, les objets d'évaluation, les méthodes, les stratégies et les ressources nécessaires, en un ensemble structuré et cohérent. Donne lieu à un programme d'études accompagné de divers documents de soutien pour l'organisation matérielle, l'enseignement et l'évaluation.

Notice bibliographique:

Approche par compétences

Démarche de conception de programmes d'études reposant sur l'analyse des tâches accomplies dans l'exercice d'un métier ou d'une profession et sur leur traduction en compétences à acquérir suivant un seuil de performance défini.

Notice bibliographique:

Attestation

<p>Document émis par un organisme reconnu certifiant qu’une personne aréalisé des apprentissages dans un domaine déterminé et comportant le cas échéant les résultats obtenus.</p><p>Au Québec, on distingue : <ul> <li> L’Attestation de formation (AF) que délivre un organisme de forma- tion pour reconnaître la réussite d’un programme pour lequel il n’existe pas de diplôme ministériel.</li> <li>L’Attestation de formation professionnelle (AFP) par laquelle le ministère de l’Éducation sanctionne la réussite d’un programme conduisant à l’occupation d’un métier semi-spécialisé.</li> <li>L’Attestation d’études professionnelles (AEP) par laquelle une commission scolaire sanctionne la réussite d’un programme conduisant à assumer certaines fonctions de travail appartenant à un métier.</li> <li>L’Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) par laquelle le ministère de l’Éducation sanctionne la réussite d’une formation spécialisée qui vient compléter soit un Diplôme d’études professionnelles (DEP) ou une expérience pertinente reconnue.</li> <li>L’Attestation d’études collégiales (AEC) par laquelle un collège sanctionne la réussite d’un programme de formation technique conduisant à assumer certaines fonctions de technicien ou de technologue.</li> <li>L’Attestation d’équivalence de niveau de scolarité (AENS) par laquelle le ministère de l’Éducation reconnaît la réussite d’épreuves qui correspondent aux exigences du niveau de scolarité de la 5e secondaire. L’AENS est accordée pour des fins d’accès au marché du travail ou à un programme d’études.</li> </ul>

Glossaire québécois de l'éducation des adultes et de la formation continue
Notice bibliographique:
A (21) | B (1) | C (16) | D (8) | É (12) | F (21) | G (1) | H (1) | I (5) | J (1) | L (1) | M (5) | O (4) | P (8) | Q (1) | R (3) | S (5) | T (2)