Grande manifestation contre le racisme

Date: 

27 Octobre 2019 - 14h00

Organisé par : 

Contre la haine et le racisme

Départ à 14h au métro Parc

Le 27 octobre prochain aura lieu la quatrième Grande manifestation contre le racisme à Montréal, pour dénoncer le racisme et la xénophobie qui oppressent quotidiennement des milliers de personnes que nous côtoyons chaque jour. Une oppression qui s'exprime soit par des lois discriminatoires, des commentaires haineux, une répression policière constante, ou directement par des actes violents.

Selon une recherche de la Commission des droits de la personne et de la jeunesse, les crimes haineux (dont la majorité vise la couleur de peau, l’origine ethnique ou la religion des victimes) ont augmenté au Québec de 21% en 2016 et de 49% en 2017 et la tendance se maintient pour 2018. Quand on voit ces chiffres, il est difficile de fermer les yeux et de nier qu’il y a du racisme au Québec, malgré ce que plusieurs affirment.

Les lois racistes récemment passées par le gouvernement de la CAQ, la Loi sur la laïcité (Loi 21) et la Loi sur l’immigration (PL 9), légitiment les sentiments xénophobes et racistes, et motivent les gens à passer à l’acte. De plus en plus de groupes d’extrême- droite occupent l’espace public au Québec, encouragés par les radio-poubelles et des chroniqueurs de droite qui mettent les maux de la société sur le dos de l’immigration. Cela est inacceptable.

Le racisme est un problème systémique au Québec et au Canada depuis longtemps, des pensionnats autochtones, au génocide des femmes, filles et personnes bispirituelles autochtones disparues et assassinées, du profilage racial par le SPVM à la nouvelle prison pour migrantEs à Laval. C’est pourquoi nous vous invitons à marcher avec nous, pour dénoncer le racisme et la xénophobie ici au Québec et ailleurs au Canada et pour contribuer à y mettre fin.

Cette année, nous marcherons dans Parc-Extension, un quartier habité majoritairement par des personnes racisées où de nombreuses et nombreux migrantEs s’installent en arrivant au Canada. Nous voulons aussi dénoncer les effets de la gentrification dans les quartiers à majorité migrante ou racisée comme Parc-Extension ou le Quartier chinois, d’où les gens sont chassés pour faire de la place aux plus riches de la société. Encore une fois les personnes racisées subissent le racisme, la discrimination et la marginalisation.